Marine Marchande
Les Seven Sisters et Côte d'Albâtre en Pologne pour leur arrêt technique

Actualité

Les Seven Sisters et Côte d'Albâtre en Pologne pour leur arrêt technique

Marine Marchande

Remplacé depuis hier par le Norman Trader sur la liaison Le Havre - Portsmouth, le ferry Côte d'Albâtre a retrouvé la ligne Dieppe - Newhaven, où il remplace temporairement son sistership, le Seven Sisters. Ce dernier a mis le cap sur la Pologne, où il va subir son arrêt technique programmé. Puis, une fois les travaux achevés, le Côte d'Albâtre passera à son tour par les chantiers de Gdasnk pour le même motif (*). Le cycle d'entretien des deux bateaux devrait être achevé pour la mi-février, chaque navire reprenant alors son service respectif, le Seven Sisters à Dieppe et le Côte d'Albâtre au Havre. Propriété comme son jumeau du département de la Seine-Maritime, ce dernier a d'abord été exploité sur la liaison Dieppe - Newhaven dans le cadre de la délégation de service public confiée en 2007 à Louis Dreyfus Armateurs, qui exploite la ligne sous la marque LD Transmanche Ferries. Toutefois, le trafic n'étant pas suffisamment important pour deux ferries, la compagnie, en accord avec le Conseil général de Seine Maritime, a affrété le Côte d'Albâtre pour sa filiale LD Lines. C'est ainsi que le navire a été positionné au Havre en 2009. Toutefois, l'arrivée en avril du Norman Leader, nouveau ferry de LD Lines en cours d'achèvement à Singapour, pose la question du devenir du Côte d'Albâtre. Pour l'heure, aucune décision n'aurait été prise à ce sujet.
Construits par les chantiers Barreras à Vigo, en Espagne, le Côte d'Albâtre et le Seven Sisters ont été livrés en 2006. Longs de 142 mètres, ils affichent une jauge de 18.400 tonneaux et peuvent atteindre la vitesse de 22 noeuds. Leur capacité est de 600 passagers et 250 voitures (ou 50 camions).
___________________________________________________

(*) LD Lines, qui exploite les deux bateaux, n'est pas la première compagnie transmanche française à envoyer ses navires en arrêt technique dans les chantiers polonais. Gdansk a, par exemple, reçu en 2009 et 2010 les SeaFrance Rodin et SeaFrance Molière.

Louis Dreyfus Armateurs