Défense
Les sous-marins néerlandais prolongés de 10 ans

Actualité

Les sous-marins néerlandais prolongés de 10 ans

Défense

Le Zeeleeuw, second des quatre sous-marins néerlandais du type Walrus, a été remis à l’eau le 3 décembre après un important chantier de modernisation dans la base navale de Den Helder. Cette refonte va permettre de prolonger de 10 ans la durée de vie du bâtiment, mis en service en 1990. Les travaux ont notamment porté sur l’intégration d’un nouveau système de combat et de différents équipements (remplacement des périscopes par des mâts optroniques, ajout d’un sonar d’évitement de mines, adaptation aux torpilles Mk48 mod7, nouveau système de transmission par satellite, dispositif de sauvetage…)

Grâce à cette remise à niveau, le Zeeleeuw va pourvoir naviguer jusqu’en 2025. Les trois autres sous-marins de la série, les Walrus (1992), Dolfijn (1993) et Bruinvis (1994) vont bénéficier des mêmes améliorations d’ici 2018. La flotte sous-marine des Pays-Bas, qui a failli disparaitre à la fin des années 2000, sera ainsi remise d’aplomb en attendant le lancement d’un nouveau programme. Ce dernier pourrait naître de l’alliance annoncée en janvier 2015 par Damen et le Suédois Saab – Kockums en vue de développer un nouveau sous-marin. 

 

Sous-marin du type Walrus à Den Helder (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Sous-marin du type Walrus à Den Helder (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Longs de 67.7 mètres pour un déplacement de 2800 tonnes en plongée, les Walrus, capables d’atteindre la vitesse de 21 nœuds et de franchir 100 milles à 2 nœuds en plongée (10.000 milles à 9 nœuds au schnorchel), sont armés par un équipage de 50 marins. Ils disposent de quatre tubes de 533mm, avec une capacité d’emport de 20 torpilles. 

 

(© : MARINE NEERLANDAISE)

(© : MARINE NEERLANDAISE)

Marine Néerlandaise | Actualité de la Koninklijke Marine