Défense
Les sous-marins nucléaires secrets de la Marine nationale...

Actualité

Les sous-marins nucléaires secrets de la Marine nationale...

Défense

Combien de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins possède la France ? « Officiellement, il y en a quatre, mais officieusement, il y en aurait « sept », « secret défense », nous dit-on, quand on veut creuser la question ». Voilà ce qu'explique sur son blog Jean-Jacques Bourdin (*). Il faut se souvenir que ce journaliste de RMC a déjà fait parler de lui à deux reprises, en piégeant Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy sur la flotte sous-marine française. Si les candidats à la présidentielle ont, tous deux, donné une mauvaise réponse, l'un sur les SNLE, l'autre sur les SNA, les spécialistes auront noté, au passage, que les chiffres avancés par Jean-Jacques Bourdin étaient tout aussi inexacts. Dans le cas des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, notre confrère annonçait « 7 » et dans le cas des sous-marins nucléaires d'attaque « 5 ». La Marine nationale rappelle qu'elle dispose, en tout et pour tout, de 4 SNLE et 6 SNA. Quant à la suspicion de prétendus sous-marins secrets, on retiendra simplement ce commentaire laconique et révélateur d'un officier au sourire navré, recueilli au ministère de la Défense : « C'est vraiment n'importe quoi... »
Pour mémoire, la construction des SNLE est un chantier gigantesque nécessitant un investissement de plusieurs milliards d'euros par submersible. La réalisation d'un tel bâtiment, qui prend sept bonnes années, ne peut passer inaperçue, à moins que les milliers de salariés de DCN Cherbourg aient de sérieux problèmes de vue, au point de ne pas avoir remarqué la livraison de trois coques de 12.000 tonnes et 138 mètres de long...
______________________________________________

(*) Voir le blog de Jean-Jacques Bourdin

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française