Défense
Les Super Etendard de la 11F ratent le 50ème Tiger Meet

Actualité

Les Super Etendard de la 11F ratent le 50ème Tiger Meet

Défense

Les Super Etendard Modernisés (SEM) de la flottille 11F ont raté, cette année, la cinquantième édition du Tiger Meet. Réunissant les unités aériennes arborant un tigre dans leur emblème, ce célèbre exercice de l'OTAN, au cours duquel les avions sont arborent des livrées très originales, s'est déroulé cette année en France. La base aérienne de Cambrai a accueilli du 2 au 20 mai une soixantaine d'appareils venant d'Allemagne, d'Autriche, d'Espagne, de Grèce, d'Italie, de République Tchèque, de Pologne, du Portugal, du Royaume-Uni, de la Slovaquie, de la Suisse et de la Turquie. Pour l'armée de l'Air tricolore, cet évènement fut marqué par la dernière participation au Tiger Meet de l'escadron de chasse 1/12 « Cambrésis », qui sera fermé en 2012. A cette occasion, le général Hendel a néanmoins annoncé que les traditions de l'escadrille SPA 162, qui avaientt été reprises par le Cambrésis, seront transférées au 1/7 « Provence », basé à Saint-Dizier, de manière à être conservées.

Un Mirage 2000 français au Tiger Meet 2011  (© : ARMEE DE L'AIR)
Un Mirage 2000 français au Tiger Meet 2011 (© : ARMEE DE L'AIR)

F-16 turc au Tiger Meet 2011  (© : ARMEE DE L'AIR)
F-16 turc au Tiger Meet 2011 (© : ARMEE DE L'AIR)

Tornado allemand au Tiger Meet 2011  (© : ARMEE DE L'AIR)
Tornado allemand au Tiger Meet 2011 (© : ARMEE DE L'AIR)

Concernant l'aéronautique navale, c'est donc la flottille 11F, détentrice des traditions de l'ancien porte-avions Clemenceau, qui appartient à la communauté des Tigres de l'OTAN. Mais, en raison du contexte opérationnel, il n'a pas été possible, cette année, de mobiliser des SEM pour cet exercice. Sur les 34 avions de ce type encore en parc (au sein de la 11F et de la 17F), les appareils en ligne sont, en effet, mobilisés sur le porte-avions Charles de Gaulle engagé en Libye et doivent, dans le même temps, maintenir une activité organique consacrée aux entrainements des pilotes, à l'entretien des machines et à la nécessité de conserver du potentiel en cas de besoin. Ces impératifs se sont donc traduits par une réduction d'activité sur les engagements non opérationnels.
On notera que la Marine nationale n'est pas la seule à avoir renoncé au Tiger Meet pour ces raisons. Cette année, la Belgique, les Pays-Bas et la Norvège étaient également absents.

SEM de la 11F au Tiger Meet 2007   (© : MARINE NATIONALE)
SEM de la 11F au Tiger Meet 2007 (© : MARINE NATIONALE)

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine