Défense
Les travaux avancent sur le premier porte-avions chinois

Actualité

Les travaux avancent sur le premier porte-avions chinois

Défense

Dans l'arsenal de Dalian se poursuit dans la plus grande discrétion l'achèvement de l'ex- Varyag russe, appelé à devenir le premier porte-avions chinois. Fin décembre, une épaisse fumée provenant de la cheminée du bâtiment a été observée, indiquant que l'appareil propulsif est installé et, au moins, partiellement opérationnel. Les observateurs ont également pu noter la mise en place de différents équipements, notamment sur l'îlot et au niveau de l'armement placé sur les encorbellements. Le navire devrait, ainsi, disposer de cinq systèmes surface-air à très courte portée, trois canons multitubes et trois lance-roquettes anti-sous-marins.
Le bâtiment, qui devrait être nommé Shilang, pourrait être achevé en 2012.
Mis sur cale aux chantiers ukrainiens de Nikolaev en 1985, comme sistership de l'Admiral Kuznetsov, le porte-avions a été racheté en 2000. Il mesure 304.5 mètres de long pour une largeur de 71 mètres. Son déplacement devrait atteindre 60.000 tonnes à pleine charge.
Présenté comme un « porte-avions école » par Pékin, le Shilang devrait permettre à la marine chinoise de développer un savoir-faire dans le domaine aéronaval, outil qu'elle compte développer dans les prochaines années avec la commande de nouveaux porte-avions. Doté d'un tremplin et de brins d'arrêt, l'ex-Varyag pourrait embarquer une trentaine d'avions.
_______________________________________________

- Voir le site World-Wide Aircraft Carriers, d'où est extraite la photo illustrant cet article.

Chine, Asie du sud-est Marine chinoise