Divers
Les trésors du Normandie à Saint Nazaire

Actualité

Les trésors du Normandie à Saint Nazaire

Divers

Un accord a été conclu entre les héritiers du marchand d’art Louis-René Vian et le ministère des finances pour le transfert à la ville de Saint-Nazaire de ce qui fit la richesse d’un des vaisseaux amiraux de la Compagnie Générale Transatlantique. Le mobilier et la décoration du Normandie devrait revenir dans le port breton à l'automne pour être ensuite exposés à l'Ecomusée et Escal'Atlantique. Construit à Saint Nazaire au début des années 1930, Le Normandie était le plus grand paquebot du monde à son entrée en service en 1935. Après avoir transporté 133 170 passagers sur la ligne Le Havre - New York, le paquebot est désarmé aux Etats Unis en septembre 39 pour cause de guerre. Réquisitionné par l'US Navy en décembre 1941, il devait être converti en transport de troupes mais sombra en février 1942, des suites d'un incendie déclenché pendant les travaux. Néanmoins, l’ensemble du mobilier, de la décoration, des œuvres picturales, de la vaisselle et des objets précieux avaient été mis en sécurité… avant d’être vendu, après la seconde guerre mondiale. Important antiquaire, L.R Vian se révéla aussi collectionneur passionné et infatigable, vouant sa fortune et celle de sa famille à la reconstitution du patrimoine intérieur du paquebot, toujours prêt à acquérir objets et pièces constituant un trésor, sans égal, du style art déco. Durant ses dernières années de vie, il manifesta, à ses proches, le désir que cette collection, ne soit éparpillée. Ainsi, très prochainement, le visiteur de la base sous marine pourrait admirer une rare réunion d’objets de luxe et d’orfèvrerie, de mobiliers et d’ornements, de décorations, et de vaisselle, témoins d’une époque passée où luxe et élégance allaient de paire sur les liners français. Enfin, ce dépôt de l’Etat renforcerait, durablement, la politique patrimoniale et culturelle d’Escal’Atlantic.