Marine Marchande

Actualité

Les trois majors du conteneur n’ont jamais aligné autant de bateaux

A eux seuls, Maersk Line, MSC et CMA CGM exploitent désormais près de 1500 porte-conteneurs ! Crise économique, problèmes de financements, volatilité des taux de fret, hausse des frais de soute… Malgré les difficultés rencontrées ces dernières années par le secteur, les flottes des trois leaders mondiaux du transport maritime conteneurisé n’ont jamais été aussi importantes. Maersk et CMA CGM ont, notamment, franchi respectivement le cap symbolique et historique des 600 et 400 navires. Une énorme armada qui continue donc de se développer malgré les soubresauts de l’économie et de la finance. A ce jour, Maersk Line annonce 602 navires en service sous ses couleurs, soit une capacité de 2.609 millions d’EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur). Sur l’ensemble de cette flotte, 236 porte-conteneurs (1.324 million d’EVP) sont la propriété de l’armement danois, les autres étant affrétés. Et la croissance de Maersk va se poursuivre puisque la compagnie doit encore prendre livraison de 26 porte-conteneurs, dont les 20 géants du type Triple E de 18.000 EVP, appelés à devenir les plus grands porte-conteneurs du monde. A eux-seuls, les 26 navires commandés par Maersk représentent 399.870 EVP, soit plus de 15% de la capacité actuelle de la compagnie.

 

 

Un porte-conteneurs de CMA CGM (© : CMA CGM - THIERRY DESOGNE)

 

 

CMA CGM se rapproche de MSC

 

 

L’armement français CMA CGM vient, lui aussi, de franchir un cap historique, celui des 400 navires, avec exactement 410 unités en service actuellement (dont 100 en propriété), soit une capacité totale de 1.395 million d’EVP. Le groupe français n’a, en revanche, plus que deux porte-conteneurs en commande, les CMA CGM Alexander Von Humboldt et CMA CGM Jules Verne, deux mastodonte de 16.000 EVP livrables cette année. CMA CGM, actuel numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé, ne devrait donc pas, bien qu'il s'en rapproche, dépasser son concurrent Mediterranean Shipping Company. A la fin janvier, MSC alignait en effet 442 navires (dont apparemment autour de 175 en propriété), pour une capacité annoncée de 2.21 millions d’EVP. Cela signifierait que les porte-conteneurs de l’armement familial suisse (toujours très discret sur ses actifs) sont, en moyenne, sensiblement plus gros que ceux de CMA CGM. Touché ces dernières années, comme les autres acteurs du conteneur par la crise économique et les difficultés de financement, le carnet de commandes de MSC se serait lui-aussi réduit à peau de chagrin, avec semble-t-il cinq navires seulement en attente de livraison. Reste que s'il demeure délicat d'obtenir des prêts auprès des banques pour financer des constructions neuves, l'essor peut se poursuivre via les affrètements.

 

 

Un porte-conteneurs de MSC (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)