Défense

Actualité

Les unités de la marine au défilé du 14 juillet

Comme chaque année, la Marine nationale défilera aux côtés des autres forces armées françaises sur les Champs Elysées pour le 14 juillet. Avec notamment, aux commandes de l’un de ses Rafale, un pilote américain, ce défilé étant placé cette année sous le signe des commémorations marquant le centenaire de l’engagement des Etats-Unis aux côtés de la France et du Royaume-Uni à la fin de la première guerre mondiale. A cette occasion, on rappellera que Donald Trump, invité par Emmanuel Macron, assistera depuis la tribune présidentielle au défilé, qui comptera des soldats américains dans les troupes à pied.

Sur les pavés élyséens, la flotte française sera représentée par les élèves de l’Ecole navale et de l’Ecole de maistrance, ainsi que par des détachements de différentes unités. Il y aura là des marins de la frégate La Fayette, qui a passé 7 mois sur 12 en opération au cours de l’année écoulée, de la Méditerranée orientale au golfe Persique en passant par l’océan Indien et la mer Noire. Une partie de l’équipage du sous-marin nucléaire d’attaque Casabianca, dont les missions sont par essence plus discrètes mais indispensables, défilera également, de même que le Centre d’expertise de lutte sous la mer.

Dans les airs, le défilé aérien, composé cette année de près de 70 appareils, comprendra toutes les composantes de l’aéronautique navale. Le groupe aérien embarqué sur le porte-avions Charles de Gaulle sera présent avec 3 Rafale Marine de la flottille 12F et un Hawkeye de la 4F, auxquels s’ajouteront pour la patrouille et la surveillance maritime un Atlantique 2 (23F) et un Falcon 50 (24F). Enfin, dans la partie du défilé aérien consacrée aux hélicoptères, on trouvera côté Marine nationale un Caïman (NH90) de la 31F, un Panther de la 36F et un Dauphin de la 35F.

Marine nationale