Construction Navale
L'Etat veut préserver l'activité des chantiers de Saint-Nazaire

Actualité

L'Etat veut préserver l'activité des chantiers de Saint-Nazaire

Construction Navale

« La pérennité de l'activité, la sécurisation des savoir-faire et la capacité de se projeter dans l'avenir. » Ce seront les conditions de l’État français à la reprise de STX France par le constructeur naval italien Fincantieri. C’est ce qu’a déclaré hier matin le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. C’est, peu ou prou, ce qu’est venu détailler le secrétaire d’État à l’Industrie, Christophe Sirugue, lors de son entretien avec les syndicats sur les chantiers de Saint-Nazaire hier en fin de journée.

Le tribunal de commerce de Séoul avait, en effet, retenu mardi le constructeur naval italien Fincantieri comme candidat préféré à la reprise du chantier naval STX France de Saint-Nazaire. Mais avant que Fincantieri n'acquiert les 66,6% de STX France, il doit encore se

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire