Marine Marchande
L’ex-BSAD Alcyon a quitté la Bretagne

Actualité

L’ex-BSAD Alcyon a quitté la Bretagne

Marine Marchande

Après plus de 26 ans d’affrètement au profit de la Marine nationale, l’Alcyon a quitté Brest le 1er juillet. Propriété de Bourbon, l’ancien navire de service à l’offshore servait depuis 1988 de bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD). Tout comme son sistership, l’Ailette, positionné à Toulon. Dans le cadre du renouvellement des marchés BSAD, l’Ailette a été reconduite mais Bourbon a perdu l’appel d’offres pour l’Alcyon. C’est SeaOwl qui a été retenu, la société française mettant à disposition un ex-remorqueur ravitailleur releveur d’ancre (AHTS) norvégien, le Normand Jarl, ré-immatriculé en France et rebaptisé VN Sapeur.

Après son départ de Brest, l’Alcyon a rejoint deux jours plus tard le port de Dieppe, là où il a été construit il y a plus de trois décennies. Interrogé sur la présence du navire en Seine-Maritime et notamment sur son éventuelle participation aux travaux menés autour des futurs champs éoliens offshore, Bourbon n’a pas donné de précision quant aux futures missions de l’Alcyon.

Sorti en 1981 des Ateliers et Chantiers de la Manche sous le nom de Bahram (l’Ailette avait été mise en service en 1982 sous le nom de Cyrus), l’Alcyon mesure 53 mètres de long pour 13.3 mètres de large. Capable d’atteindre la vitesse de 14 nœuds, il dispose d’une traction au point fixe de 60 tonnes. 

Bourbon Offshore | Toute l'actualité de la compagnie Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française