Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

L'ex-frégate Suffren part servir de brise-lames à l'Ile du Levant

Défense

L'ancienne frégate lance-missiles Suffren, désarmée en 2001, a semble-t-il quitté Toulon hier. La coque de 157 mètres devait être remorquée jusqu'à l'Ile du Levant pour servir de brise-lames. La marine l'a choisie pour remplacer, dans cette fonction, l'ex-pétrolier-ravitailleur Saône, ramené à Toulon le mois dernier après avoir passé 27 ans à Port-Avis, le port du centre d'essais de la Délégation Générale pour l'Armement (DGA).
Construit à Lorient et admis au service actif en 1967 le Suffren est le premier d'une série de deux bâtiments, comprenant également le Duquesne (désarmé en 2008). Ces deux navires ont été remplacés par les frégates de défense aérienne Forbin et Chevalier Paul (programme Horizon). La coque du Duquesne pourrait elle aussi servir de brise-lames. Son transfert à Saint-Mandrier, en remplacement de l'ex-Argens et de l'ex-Commandant Rivière, est à l'étude.

L'ex-Suffren à Toulon début 2009 (© JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Suffren à Toulon début 2009 (© JEAN-LOUIS VENNE)

L'ex-Suffren à Toulon début 2009 (© JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Suffren à Toulon début 2009 (© JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale