Marine Marchande
L’ex-fréteur NPC aux Canaries

Actualité

L’ex-fréteur NPC aux Canaries

Marine Marchande

En attendant son éventuel retour dans le Détroit dans le cadre du projet Seaborne Freight, le fréteur Al Andalus Express, ex-Nord-Pas-de-Calais de SeaFrance puis de MyFerryLink, a repris du service. Parti en 2016 pour l’Espagne, où il a été exploité par la compagnie FRS Iberia, le navire était en attente depuis un moment à Cadix. Il a finalement été affrété pour deux mois par Naviera Armas afin d’assurer la ligne entre Las Palmas et Puerto del Rosario. Le fréteur est arrivé le 18 mars aux Canaries après un arrêt technique à Gibraltar.

Commandé initialement par la SNCF et livré en 1987 par les chantiers Normed de Dunkerque, l'ex-Nord Pas de Calais mesure 158 mètres de long pour 22.4 mètres de large. Capable d’atteindre la vitesse de 21 nœuds, il peut transporter 74 pièces de fret. 

Il fait toujours partie des navires pressentis pour le projet de nouvelle liaison entre le port belge d’Ostende et Ramsgate, au Royaume-Uni. Mais cette initiative, portée par Seaborne Freight, une structure créée par des anciens cadres de MyFerryLink, a pris du retard, du fait notamment que le port d’Ostende n’est pas encore équipé pour empêcher les incursions de migrants.