Défense
L’ex-gabare La Persévérante a quitté Toulon pour rejoindre Le Havre

Actualité

L’ex-gabare La Persévérante a quitté Toulon pour rejoindre Le Havre

Défense

Désarmée depuis 2002, l’ex-gabare La Persévérante a quitté Toulon le 24 septembre. La vieille coque est remorquée jusqu’au Havre, où elle attendue cette semaine, afin d’être déconstruite par le chantier Gardet et Debezenac. Ce dernier a déjà accueilli, depuis le début du mois, quatre anciens transports de personnel brestois (ex-Ondine, Faune, Elfe et Dryade), qu’il va aussi démanteler dans le cadre d’un contrat signé en juin avec la Marine nationale.

 

L'ex-Dryade à son arrivée au Havre le 23 septembre (© : FABIEN MONTREUIL)

L'ex-Dryade à son arrivée au Havre le 23 septembre (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Ce marché porte sur 18 coques, dont trois stationnées à Toulon. Il s’agit de l’ancien bâtiment d'intervention sous la mer Isard (41.5 mètres, désarmé en 2005), de l’ex- bâtiment de soutien de nageurs de combat Poséidon (40.5 mètres, 2006) et donc de l’ancienne gabarre La Persévérante.

 

L'ex-gabarre juste avant son départ (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'ex-gabarre juste avant son départ (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Construite à La Rochelle et mise en service en 1969, celle-ci faisait partie des trois unités du type La Prudente, comprenant également le bâtiment éponyme et La Fidèle, qui furent livrés la même année mais construits à Saint-Malo. Longues de 43.5 mètres pour une largeur de 10 mètres, ces gabarres étaient dotées à l’avant d’un portique capable de lever des charges de 25 tonnes. Armées par 30 marins, elles pouvaient atteindre la vitesse de 10 nœuds et franchir 4000 milles à cette allure. 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française