Marine Marchande
L'ex-Honfleur va être terminé en Norvège

Actualité

L'ex-Honfleur va être terminé en Norvège

Marine Marchande

La coque de l'ex-Honfleur a quitté sous remorque le chantier allemand Flensburger Schiffbau Gesellschaft la semaine dernière pour rejoindre la Norvège et le groupe Fosen, situé à Rissa près de Trondheim. C'est ce chantier, spécialiste notamment des navires à passagers, qui va terminer le navire commandé puis annulé par Brittany Ferries. L'ex-Honfleur devait être le premier navire à propulsion au gaz naturel liquéfié (GNL) de l'armement breton sur la ligne Caen-Ouistreham - Portsmouth. Victime de très nombreux retards, le ferry a donc été annulé par BAI en juin dernier. Le groupe norvégien Siem, ancien actionnaire de FSG, a annoncé durant l'été reprendre la coque sans en préciser la destination.

Le chantier FSG, qui traverse d'importantes difficultés financières, a dû être renfloué par son actionnaire principal Lars Windhorst en avril. Il n'a, pour le moment, aucune commande et les perspectives, un temps annoncées, de construction de rouliers, ont été douchées par le contexte sanitaire qui voit un repli massif de ce marché. Les 350 salariés de FSG sont toujours dans l'attente de connaître leur sort. La décision de Kristian Siem reflète aussi le brutal refroidissement entre l'actionnaire actuel, Lars Windhors, et l'ancien, Siem Group, qui lui avait revendu ses parts de capital en août.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne