Histoire Navale
L'ex-paquebot France n'a plus de passerelle

Actualité

L'ex-paquebot France n'a plus de passerelle

Histoire Navale

Les ferrailleurs indiens poursuivent la découpe de l'ex-paquebot France. Echoué sur une plage d'Alang, la vieille coque a d'abord vu ses deux ponts supérieurs en aluminium démolis. Les chalumeaux se sont ensuite attaqués au bloc timonerie. Comme le prouvent les photos de Peter Knego sur le site Maritime Matters, la passerelle du paquebot a aujourd'hui disparu (*).
Lancé en 1960 aux Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, le France avait été vendu en 1979 à l'armement Klosters. Transformé et rebaptisé Norway, le navire connaîtra une seconde vie comme paquebot de croisière. Victime de l'explosion de l'une de ses chaudières, en 2003, il sera remorqué de Miami à Bremerhaven. En mai 2005, l'ancien liner avait quitté l'Allemagne pour gagner la Malaisie puis, in fine, les chantiers de démolition indiens. Au moment de sa vente aux ferrailleurs, il avait été renommé Blue Lady, surnom qu'il avait lors de ses traversées dans les Caraïbes. Amoureux et associations de défense du paquebot ont tenté, en vain, de le sauver. Malgré une forte pression médiatique et un long feuilleton judiciaire, la Cour Suprême indienne a, finalement, donné son feu vert au démantèlement.
______________________________________________

- Voir également midshipcentury.com, le site de Peter Knego dédié aux objets collectés sur les anciens paquebots

Norway, l'ex-paquebot France