Défense
L'ex-porte-avions Clemenceau quitte Brest

Actualité

L'ex-porte-avions Clemenceau quitte Brest

Défense

C'est vers 11 heures, ce mardi matin, que l'ex-porte-avions Clemenceau a quitté la base navale de Brest. Le navire a été pris en charge par le remorqueur britannique Anglian Earl, chargé de le conduire jusqu'à Hartlepool en Grande-Bretagne. C'est là, après une traversée de 4 jours, que le Q790 entrera aux chantiers Able UK, chargés de son démantèlement. Le départ de la vielle coque intervient après que le juge des référés du tribunal administratif de Rennes ait rejeté, hier, les deux requêtes déposées par l'association écologiste Agir pour l'environnement et pour le développement durable (AE2D). Celle-ci souhaitait empêcher le départ vers le chantier de démantèlement Able UK de l'ex-porte-avions Clemenceau, en attente depuis mai 2006 à Brest. AE2D estime que la coque Q790 représente une menace environnementale. Après avoir été déboutée, l'association a annoncé hier son intention de se tourner vers le Conseil d'Etat dont la saisie, selon l'avocat d'AE2D (cité par Associated Press), serait suspensive de la décision de transférer l'ancien porte-avions vers la Grande-Bretagne. Mais, le temps que le pourvoi soit rédigé, c'est à dire cet après-midi, la coque est déjà partie.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française