Défense
L’ex-TCD Ouragan a fait un ultime passage à Brest

Actualité

L’ex-TCD Ouragan a fait un ultime passage à Brest

Défense

Désarmé depuis 2007, l’ancien transport de chalands de débarquement Ouragan a fait ses adieux à Toulon le 18 août. Tractée par le remorqueur néerlandais Multratug 3, la vieille coque de 149 mètres de long et d’un poids d’environ 6000 tonnes a mis le cap sur la Belgique, où le chantier Galloo de Gand va procéder à sa déconstruction. Avant d’arriver à destination, l’ex-Ouragan a revu une dernière fois Brest, où il a été construit et basé de sa mise en service en 1965 à 1976, puis de 1980 à 1993, année où il quitta définitivement la façade atlantique pour être positionné en Méditerranée.

 

L'Ouragan a servi dans la marine de 1965 à 2007 (© : MARINE NATIONALE)

L'Ouragan a servi dans la marine de 1965 à 2007 (© : MARINE NATIONALE)

 

Précédé du Multratug 3, l’ancien TCD de la Marine nationale est arrivé dans le goulet de Brest le 30 août en fin de matinée pour une courte escale de ravitaillement, le convoi repartant vers la Belgique l’après-midi même.

 

L'ex-Ouragan remorqué par le Multratug 3 (© : MARINE NATIONALE)

L'ex-Ouragan remorqué par le Multratug 3 (© : MARINE NATIONALE)

 

L’ex-Ouragan fait partie d’un marché de déconstruction d’un lot de vielles coques de la flotte française notifié en novembre 2015 à Galloo. L’ancien bâtiment atelier Jules Verne fut le premier à quitter Toulon pour rejoindre Gand, en mai dernier. Après l’ex-Ouragan, ce sera au tour de son sistership, l’ex-Orage, ainsi que de l’ex-bâtiment de soutien Bougainville.  

A ces coques « toulonnaises » s’ajoutent celles, en attente à Brest, des ex-bâtiments de transport légers Francis Garnier et Jacques Cartier, ainsi que l’ex-remorqueur ravitailleur Rari. Ce dernier a pris la direction de la Belgique début mai.

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française