Défense
L’exercice franco-algérien Raïs Hamidou annulé

Actualité

L’exercice franco-algérien Raïs Hamidou annulé

Défense

Arrivée le lundi 18 mars à Toulon, la frégate algérienne Erradii est repartie seule vendredi dernier de la base navale varoise pendant que la frégate française Aconit, qui devait l’accompagner, restait à quai. Les deux bâtiments devaient participer à Raïs Hamidou, exercice annuel entre les marines des deux pays. Des manœuvres qui ont finalement été annulées au dernier moment, probablement à l’initiative de la France compte tenu du fait que les Algériens avaient fait le déplacement jusqu'à Toulon. Aucune explication officielle n’est donnée mais on peut facilement imaginer que cette volte-face est liée à la situation en Algérie. Paris a peut-être craint de donner l’impression, avec ces manœuvres, de soutenir le pouvoir algérien. L’annulation au dernier moment d’un tel exercice est en tous cas surprenante, surtout que la situation de l’autre côté de la Méditerranée n’avait pas connu d’évolution majeure depuis l’arrivée de l’Erradii.