Construction Navale
L'hélice imprimée en 3D passe tous les tests opérationnels

Actualité

L'hélice imprimée en 3D passe tous les tests opérationnels

Construction Navale

La deuxième hélice imprimée en 3D par la société néerlandaise RAMLAB vient de réussir tous ses tests opérationnels. Installée sur un remorqueur Damen Stan Tug 1606, elle a subi des tests de vitesse, de crash-stops et de traction. Effectués sous le contrôle du Bureau Veritas, ces essais ont montré un comportement similaire à une hélice conventionnelle.

Il s'agit là de la deuxième phase du projet WAAMpeller, démarré au printemps 2016, par un consortium industriel réunissant le groupe Damen, le Bureau Veritas, RAMLAB, Promarin et Autodesk. Une première hélice de 1335 mm de diamètre et de 400 kg avait été produite cet été. La deuxième a suivi, avec la pose de 298 couches d'un alliage nickel-aluminium-bronze. C'est celle-ci qui a été placée en conditions réelles.

Ces résultats positifs pourraient amener des développements rapidement, notamment en terme d'industrialisation du procédé. Les capacités d'impression de RAMLAB autorisent des dimensions allant jusqu'à 7x2x2 mètres, ce qui laisse augurer la possibilité de fournir des hélices à de très gros navires.

Damen | Toute l'actualité du constructeur naval néerlandais