Défense
L'hélicoptère Future Lynx réalise ses premiers vols

Actualité

L'hélicoptère Future Lynx réalise ses premiers vols

Défense

C'est en novembre que le nouvel hélicoptère AW-159 Wildcat, conçu par AugustaWestland, s'est envolé pour la première fois. Destiné à l'armée de Terre et la marine britanniques, cet appareil remplacera le Lynx actuellement en service. Le « Future Lynx », comme on l'appelle, devrait être opérationnel dans la Royal Navy en 2015, soit un an après son admission au service actif dans l'Army Air Corps. Bien que ses lignes rappellent celles de son aîné, l'AW-159 est bien un nouvel hélicoptère. Il adopte un design optimisé, notamment pour l'emport d'équipements (système FLIR, désignation laser, missiles antinavire légers, système de leurrage). Il adopte également deux turbines CTS800-4N, 36% plus puissantes que celles des actuels Lynx.
En tout, 62 hélicoptères doivent être livrés au forces britanniques, les deux versions étant très proches l'une de l'autre, permettant ainsi de permuter les machines entre l'armée de Terre et la Navy. Dans sa version navale, le Future Lynx pourra mener des missions de surveillance et d'assaut en haute mer ou en zone côtière. Il sera, notamment, capable d'embarquer jusqu'à 8 missiles antinavire légers, des roquettes, une mitrailleuse de 12.7 mm ou un canon de 20 mm.

L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)
L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)

L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)
L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)

L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)
L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)

L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)
L'AW-159 Wildcat (© : AUGUSTAWESTLAND)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques