Histoire Navale
L’Hermione reçoit sa mâture

Actualité

L’Hermione reçoit sa mâture

Histoire Navale

La réplique de la frégate qui a emmené La Fayette aux Etats-Unis arbore désormais la première partie de sa mâture. Le 9 mars, différentes pièces ont été posées sur la coque de L’Hermione, en construction depuis 1997 à Rochefort. Une opération qu’a suivie le photographe Philip Plisson.

Les éléments installés sont le petit mât de hune (16.9 mètres), le bout-dehors (12.35 m), le bas grand-mât (27 mètres), le mât d’artimon (16.58 m) et le mât de perroquet de fougue (13 m). Après avoir été posés au moyen de grues, ces pièces, fabriquées en pin d’orégon lamellé-collé, ont été laissées au soin des gréeurs, qui installent l’ensemble du haubanage, destiné à maintenir les mâts en place.  Des mâts qui vont encore prendre de la hauteur puisque seul le « premier étage » a été pour le moment installé. La partie haute doit l’être le 13 avril.

 

(© : PHILIP PLISSON)

(© : PHILIP PLISSON)

 

(© : PHILIP PLISSON)

(© : PHILIP PLISSON)

 

(© : PHILIP PLISSON)

(© : PHILIP PLISSON)

 

(© : PHILIP PLISSON)

(© : PHILIP PLISSON)

 

 

Mise à flot en juillet dernier après 11 ans de travaux, L’Hermione doit réaliser ses premiers essais à l’été 2014, l’association Hermione La Fayette, qui conduit le projet, espérant lui faire traverser l’Atlantique au printemps 2015.

Ce trois-mâts de 45 mètres (65 hors tout), qui disposera de 2200 m² de voilure, est la réplique d’une frégate de 34 canons lancée à Rochefort en 1779 et qui emmena le marquis de La Fayette aux Etats-Unis l’année suivante.

Hermione