Construction Navale
L'horizon se dégage pour STX France

Actualité

L'horizon se dégage pour STX France

Construction Navale

Un nouveau cycle semble devoir débuter pour les chantiers de Saint-Nazaire. La situation demeure difficile, notamment pour la sous-traitance, mais STX France a des raisons d'être optimiste. D'abord, le carnet de commandes s'est regarni. Alors qu'il ne comptait plus, à la livraison du paquebot Norwegian Epic le 17 juin, que le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, deux nouveaux navires de croisière ont été décrochés. Vendredi, le contrat portant sur la réalisation d'une unité de 1751 cabines (le U32/MSC Fantastica) pour l'armateur italo-suisse MSC Cruises est entré en vigueur, tous les aspects juridiques et financiers du dossier étant bouclés. D'un coût de 565 millions d'euros, le navire bénéficie d'une garantie de l'Etat (via la Coface) sur la majeure partie des prêts accordés par les banques. Le chantier, qui avait pris le risque de débuter par anticipation la construction de ce bateau, le 15 avril dernier, peut donc souffler. D'autant que cette commande se double de celle d'un sistership du nouveau MSC (dont le design appartient à STX), cette fois destiné à la compagnie libyenne GNMTC (appelé aux chantiers X32). Ce contrat est lui aussi entré en vigueur, les premiers acomptes ayant été versés. Alors que le paquebot de MSC sera mis sur cale en janvier 2011

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire