Science et Environnement
L'hydroptère à l'assaut du record de distance sur 24 heures

Actualité

L'hydroptère à l'assaut du record de distance sur 24 heures

Science et Environnement

Mi-bateau, mi-avion, l'hydroptère continue de repousser les limites techniques de l'architecture navale. Dans les prochains jours, le trimaran tentera de battre, aux Açores, le record de vitesse sur 24 heures, détenu par Orange 2. L'équipage de Bruno Peyron et son maxi-catamaran avaient réussi à parcourir 766 milles en une journée, soit 32 noeuds de moyenne. En attendant de s'attaquer à cette performance, l'Hydroptère a failli réaliser le meilleur temps enregistré dans le cadre du Record SNSM. Alain Thébault et ses équipiers avaient quitté Saint-Nazaire jeudi dernier, dans la soirée, profitant d'une fenêtre météo favorable. Ils sont arrivés le lendemain matin à Saint-Malo, après 13 heures, 45 minutes et 18 secondes de navigation, soit 19 petites minutes de plus qu'Yvan Bourgnon, l'actuel détenteur du record. L'Hydroptère parvient tout de même à distancer de 6 H 30 Thomas Coville, sur Sodebo, qui rétrograde donc en troisième position du Record SNSM (*). Cet hiver, Alain Thébault et son équipe tenteront, par ailleurs, d'atteindre le cap des 50 noeuds. L'Hydroptère est aujourd'hui l'engin à voile le plus rapide de la planète (sur l'eau), après avoir parcouru un mille nautique à la vitesse moyenne de 42 noeuds.
____________________________________________________

(*) Ecouter l'interview d'Alain Thébault


- L'Hydroptère en photos dans le diaporama