Défense
Libye : Le point sur les opérations avec l'amiral Coindreau

Actualité

Libye : Le point sur les opérations avec l'amiral Coindreau

Défense

Après bientôt trois mois d'opérations au large de la Libye, le contre-amiral Philippe Coindreau, commandant du groupe aéronaval français (TF 473), fait le point sur la situation et les actions menées par la Marine nationale et l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) dans le cadre de l'opération Harmattan/Unified Protector. Pour mémoire, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté le 17 mars la résolution 1973 autorisant le recours à la force contre les troupes du colonel Kadhafi pour protéger les populations civiles. Deux jours plus tard, l'armée de l'Air française lançait ses premiers raids, alors que le porte-avions Charles de Gaulle appareillait de Toulon le 20 mars pour rejoindre la zone. 48 heures après, le groupe aérien embarqué entrait en action. « Il faut noter que le porte-avions était rentré de l'opération Agapanthe (plus de quatre mois de déploiement en océan Indien avec notamment un soutien aux troupes engagées en Afghanistan, ndlr) le 20 février. « Si le groupe aéronaval a pu lancer ses premières opérations dès le 22 mars, c'est bien grâce à Agapanthe. Car le porte-avions, le groupe aérien et l'état-major embarqué étaient parfaitement entrainés », souligne l'amiral Coindreau.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française