Défense
Libye : Plus de 30 sorties par jour pour le dispositif français

Actualité

Libye : Plus de 30 sorties par jour pour le dispositif français

Défense

Le dispositif militaire français de l'opération Harmattan en Libye continue à assurer plus de 30 sorties par jour en moyenne, dont près de la moitié sont des missions de frappe au sol. Ces chiffres représentent environ 20% des sorties de l'OTAN et 30% des sorties d'attaque au sol. Entre le 5 et le 12 mai 2011, la France a ainsi réalisé près de 230 sorties. 110 sorties attaques au sol ont été effectué par des Rafale Air, des Mirage 2000-D, des Mirage 2000N et Mirage F1 CR, ainsi que les Rafale Marine et Super-Etendard Marine de l'aéronavale. Les avions français ont également opéré 56 sorties de reconnaissance (Rafale Air, Mirage F1 CR et Rafale Marine / Reco NG), 20 sorties de défense aérienne (Mirage F1CR depuis Solenzara et Mirage 2000-5 depuis La Sude, en coopération avec le Qatar), 12 sorties de contrôle aérien (E3F et E2C Hawkeye) et 9 sorties de ravitaillement (C135 et Rafale Marine). Depuis le 5 mai, les frappes des forces aériennes françaises ont permis de neutraliser une cinquantaine d'objectifs, parmi lesquels deux sites de commandement dans les régions de Syrte et de Tripoli.. Dans la zone de combat d'Adjabya, une quinzaine de véhicules militaires, dont treize chars de bataille ont été détruits. Une demi-douzaine de pièces d'artilleries dont deux lance-roquette multiples ont été neutralisés dans les régions de Misratah et Yafran. Une trentaine de bâtiments de stockage de munitions ou de véhicules ont été visés dans les régions de Tripoli, Zintan, Syrte et Misratah. La semaine a également été marquée par les tirs de canon de 100 mm effectués par la frégate Courbet dans la nuit du 7 au 8 mai, après qu'elle ait détecté des tirs de lance-roquettes des forces pro-Khadafi sur la ville de Misratah. Une action similaire avait été conduite le 2 mai depuis la frégate Montcalm au large de Brega. Enfin, la semaine écoulée a également vu, le 10 mai, par l'arrivée au port crétois de La Sude du porte-avions Charles de Gaulle pour une escale prévue jusqu'au 14 mai, et par l'engagement des Mirage 2000 N depuis La Sude, opérationnels depuis le 9 mai. Un Mirage F1CR supplémentaire a également été déployé à Solenzara.