Défense
Libye : une frégate grecque va rejoindre l’opération Irini, qui peine à trouver sa place
ABONNÉS

Actualité

Libye : une frégate grecque va rejoindre l’opération Irini, qui peine à trouver sa place

Défense

Privée de bâtiment suite au départ fin mai de la frégate française Jean Bart, la nouvelle opération européenne Irini au large de la Libye va retrouver prochainement un moyen naval. Il s’agit d’une frégate grecque, dont l’intégration à l’EUNAVFOR Med a été annoncée hier par l’état-major de l’opération. Le Spetsai n’est cependant pas encore sur zone.

Seconde des quatre frégates du type Meko 200 HN de la flotte hellénique, ce bâtiment, mis en service en 1996, mesure 117.5 mètres de long pour 14.8 mètres de large et affiche un déplacement de 3350 tonnes en charge. Comptant un équipage de 190 marins et capable d’atteindre 32 nœuds, le Spetsai peut mettre en œuvre un système surface-air à lancement vertical Sea Sparrow (16 missiles), huit missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 127mm, deux canons multitub