Divers
L'IFM décerne ses prix Jean Morin et Avenir

Actualité

L'IFM décerne ses prix Jean Morin et Avenir

Divers

Le jury des prix de l'Institut Français de la Mer, composé de son président Didier Decoin, écrivain de Marine, secrétaire de l'Académie Goncourt, de Jacqueline Tabarly, de Gérard d'Aboville, de Jean-François Antin, inspecteur général de l'enseignement maritime, de Louis Balmond, professeur de droit à Nice, de l'amiral Pierre-François Forissier, chef d'état-major de la Marine, d'Yves Lagane, président de la Société nationale de sauvetage en mer, de Jean-Pierre Quéneudec, président de l'Académie de marine et de Francis Vallat, Président d'honneur de l'IFM et président du Cluster maritime Français, ont décerné leurs prix annuels destinée à distinguer les personnes dont "l'action en faveur de la France maritime, ou de l'emploi maritime, ou encore d'une meilleure connaissance par nos concitoyens des enjeux maritimes, répond de plus aux exigeantes valeurs traditionnelles du monde maritime : solidarité, compétence, endurance, initiative et responsabilité".
Le Prix « Jean Morin » a été décerné à Jean Ducluzeau, président de « Marins sans frontières», association d'assistance et de secours aux populations isolées par la mer ou par une voie navigable. Le jury a décerné le Prix Avenir à Corentin de Chatelperron, jeune ingénieur de 27 ans qui, en rejoignant le Bangladesh début 2009, y a découvert les possibilités de développer un composite à base de fibre de jute pour la construction de bateaux de pêche. Convaincu de l'intérêt de telles solutions pour permettre aux pays pauvres d'utiliser leurs ressources locales, il décide d'en démontrer la validité en rejoignant la France à la voile : il a parcouru 7.600 milles en 186 jours à bord de ce bateau.