Divers
L'île de Batz coupée du monde et du Covid
ABONNÉS

Actualité

L'île de Batz coupée du monde et du Covid

Divers

En coupant tout contact avec le continent au lendemain du premier tour des élections municipales, l’île de Batz s’est préservée du Covid-19, non sans susciter quelques grincements de dents.

« Des pressions, oui il y en a… Mais on ne cède pas. C’est comme sur le Charles-de-Gaulle, s’il y en a un, on y passe tous ». Le verbe fleuri et les idées bien arrêtées, Guy Cabioch, 71 ans, et à l’attaque d’un cinquième mandat local consécutif, n’est pas du genre à se laisser dicter sa conduite. Alors, dès l’annonce gouvernementale des mesures de confinement, le maire de Batz a pris ses responsabilités et coupé les ponts avec le continent. Quitte à forcer un peu la main aux autorités. « Au départ, les quatre maires des îles finistériennes, on avait pris le même arrêté. Quelques jours après, le préfet nous a demandé de l’abroger, avant de reprendre, à la virgule près, ce que l’on avait fait ».

« Pas de passe-droits »

Depuis, la vie semble s’écouler paisiblement pour les