Défense
L'image : Le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible à l'eau

Actualité

L'image : Le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible à l'eau

Défense

Le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible, quatrième et dernier SNLE de nouvelle génération, est sorti de son bassin d'achèvement le 26 janvier. Cet événement marque le début des essais à la mer bâtiment, construit par DCNS à Cherbourg. Premier SNLE à être doté du nouveau missile balistique M51, Le Terrible doit entrer en service en 2010 au sein de la Force océanique stratégique (FOST). Comme les trois premiers bâtiments de la série, le SNLE sera basé à l'Ile Longue, face à Brest.
En permanence, la Marine nationale déploie au moins un sous-marin stratégique à la mer. Emportant chacun 16 missiles balistiques pouvant contenir, chacun, jusqu'à 6 têtes nucléaires, les SNLE constituent l'essentiel de la dissuasion française. Cette dernière est complétée par une composante aéroportée, constituées de Mirage 2000 N de l'armée de l'Air et des Super Etendard (puis Rafale) de l'aéronautique navale. Ces avions peuvent embarquer le missile nucléaire ASMP, qui sera bientôt remplacé par l'ASMP-A.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense