Défense
L'inde voudrait commander quatre bâtiments de projection

Actualité

L'inde voudrait commander quatre bâtiments de projection

Défense

La marine indienne a lancé un appel à projets en vue de se doter de quatre grands bâtiments de projection, à la fois porte-hélicoptères et navires pour opérations amphibies. Les chantiers indiens ont été consultés mais, ces derniers n'ayant pas de design à proposer, ils se rapprocheraient de partenaires étrangers pour formuler des offres. Plusieurs groupes internationaux devraient être sur les rangs. Le Français DCNS avec son bâtiment de projection et de commandement (BPC), l'Italien Fincantieri avec son Multifunctional Ship (MS), l'Espagnol Navantia avec son Buque de Proyeccion Estrategica (BPE) ou encore les sud-coréens avec un modèle dérivé du porte-hélicoptères d'assaut Dokdo. A première vue, DCNS et Fincantieri pourraientt bénéficier d'un certain avantage, les deux constructeurs travaillant déjà avec la marine indienne. Le Français sur les programmes de sous-marins Scorpène et la motorisation des corvettes P75, et l'Italien sur le porte-aéronefs Vikrant (dérivé du Cavour) et les pétroliers-ravitailleurs de la classe Deepak. DCNS est même le constructeur étranger le plus implanté en Inde, où il dispose d'une filiale et effectue d'importants transferts de technologie. Il peut, en outre, mettre en avant le récent choix de la Russie, grand fournisseur de l'armée indienne, pour son modèle de BPC. La concurrence devrait néanmoins être très rude, les autres industriels ayant, eux-aussi, plus d'une corde à leur arc.

Le MS italien  (© : FINCANTIERI)
Le MS italien (© : FINCANTIERI)

Le BPE espagnol  (© : NAVANTIA)
Le BPE espagnol (© : NAVANTIA)

Le Dokdo sud-coréen  (© : US NAVY)
Le Dokdo sud-coréen (© : US NAVY)

Naval Group (ex-DCNS)