Construction Navale
Liquidation du chantier croate Uljanik

Actualité

Liquidation du chantier croate Uljanik

Construction Navale

La liquidation du chantier croate Uljanik a été prononcée cette semaine par la justice. Le groupe de construction navale, qui exploite les chantiers de Pula (un des plus vieux chantiers navals au monde) et de 3.Maj à Rijeka, est en très grande difficulté depuis juillet 2018. Le groupe a accumulé plus de 723 millions d’euros de dettes et a perdu plusieurs commandes lors de ces deux dernières années, dont le câblier Nexans Aurora transféré chez Ulstein ou quatre rouliers pour Siem. Pour encore aggraver la situation, une enquête avait mis à jour, en 2018, une affaire de corruption impliquant plus d’une dizaine de cadres de l’entreprise.

Partiellement renfloué par le gouvernement, Uljanik a réussi à livrer, en août dernier et avec beaucoup de retard, le navire d’expédition de luxe Scenic Eclipse. Et même à décrocher, il y a quelques jours à peine, l’affermissement de l’option pour la construction de son sister-ship.

Ce qui interroge sur la suite des évènements. Les actifs du groupe devraient être prochainement mis en vente, mais il se pourrait qu’une partie du foncier et des outillages soient réservés à une nouvelle entreprise de construction navale qui pourrait être celle qui reprendrait la construction du navire de Scenic.

Le groupe emploie actuellement 4000 personnes sur ses deux sites.