Marine Marchande
L’Iran libère le chimiquier coréen Hankuk Chemi
ABONNÉS

Actualité

L’Iran libère le chimiquier coréen Hankuk Chemi

Marine Marchande

Le navire était retenu depuis janvier. Selon l’agence iranienne d’Etat, Irna, l’Hankuk Chemi, chimiquier de 147 mètres, a bénéficié de « l’indulgence du procureur iranien ». Après une enquête et à la demande du propriétaire sud-coréen, ainsi que du gouvernement de Séoul, il a pu repartir pour traverser le détroit d’Ormuz et rejoindre l’Arabie saoudite. De même, le capitaine du chimiquier a été libéré. Il était le dernier des 20