Défense
L'Iran tire de nouveaux missiles près du détroit d'Ormuz

Actualité

L'Iran tire de nouveaux missiles près du détroit d'Ormuz

Défense

Les forces armées iraniennes ont procédé, hier, à de nouveaux tirs de missiles près du détroit d'Ormuz, où se sont achevés 10 jours d'intenses manoeuvres navales. Après le lancement d'un missile surface-air dimanche, ce fut au tour d'un engin baptisé Gadher d'être tiré. D'après Irna, l'agence de presse officielle iranienne, ce missile antinavire de conception locale a été mis en oeuvre avec succès, détruisant la cible qui lui a été désignée. D'après les informations diffusées, le Gadher disposerait d'un autodirecteur et aurait une portée de 200 kilomètres. Durant les exercices menés ces derniers jours, les Iraniens affirment également avoir tiré avec succès un missile surface-air nommé Mehrab et un missile antinavire du type Nour, version locale du C802 chinois.
Les manoeuvres navales iraniennes, prévue de longue date, interviennent au moment où une tension très vive se développe autour du programme nucléaire iranien. Téhéran a profité de ces exercices pour faire une démonstration de force et menacer, en cas de sanction sur les exportations de pétrole, de fermer le détroit d'Ormuz.