Marine Marchande
L'Islande crée une zone SECA dans ses eaux territoriales

Actualité

L'Islande crée une zone SECA dans ses eaux territoriales

Marine Marchande

Le projet avait été annoncé dès le début de cette année et il vient d'être officialisé. A compter du 1er janvier 2020, les eaux territoriales islandaises vont devenir une nouvelle zone SECA (sulfur emission content area - zone de contrôle d'émission du soufre), ce qui signifie que la teneur de soufre dans les émissions de navires va être limitée à 0.1%. Cette nouvelle réglementation, unilatéralement décidée par le gouvernement islandais, va entrer en vigueur en même temps que le «sulfur cap», la limitation mondiale des émissions d'oxydes de soufre à 0.5%. Le gouvernement islandais indique que l'utilisation des scrubbers sera toujours autorisée dans ses eaux, un point de déception pour les organisations environnementales locales qui espéraient voir une interdiction totale du fuel lourd.

Il existe actuellement quatre zones SECA dans le monde : la mer Baltique, la Manche et mer du Nord, les côtes des Etats-Unis et du Canada et la zone américaine des Caraïbes. Une nouvelle zone pourrait prochainement voir le jour en Méditerranée.

 

 

 

 

Pollution en mer et accidents | Toute l'actualité maritime