Défense
L’Italie vend quatre de ses corvettes au Bengladesh

Actualité

L’Italie vend quatre de ses corvettes au Bengladesh

Défense

Les corvettes italiennes Minerva, Sibilla, Urania et Danaide vont connaitre une seconde vie au Bengladesh. Ce pays a en effet décidé d’acquérir ces quatre bâtiments pour renforcer la flotte de ses garde-côtes. Après 25 ans d’opérations au sein de la Marina militare, la cérémonie de retrait du service des Minerva et Sibilla s’est déroulée le 13 mai dernier à Augusta, en Sicile. A l’issue de la signature du contrat de cession entre l’Italie et le Bengladesh, les deux corvettes ont rejoint le 29 juin le chantier Fincantieri de Gênes. Elles vont être converties en patrouilleurs hauturiers (OPV) et bénéficier d’une solide rénovation destinée à leur redonner du potentiel pour une vingtaine d’années supplémentaires. Les travaux, qui comprendront une remise à niveau technique et une mise aux standards souhaités par le Bengladesh, sera achevés à La Spezia. Les Minerva et Sibilla seront suivies par les Urania et Danaide, qui vont également quitter la flotte italienne. Les quatre unités, une fois rénovées, auront toutes rejoint le Bengladesh sous deux ans. Ces OPV auront pour mission d’assurer la surveillance et la protection des approches maritimes et de la zone économique exclusive du pays, tout en participant à la lutte contre les trafics illicites. Les bâtiments serviront également aux opérations de sauvetage et seront gréés pour la lutte antipollution.

 

Les Minerva et Sibilla ont rejoint Gênes (© : FINCANTIERI)

Les Minerva et Sibilla ont rejoint Gênes (© : FINCANTIERI) 

 

En raison de restrictions budgétaires, les Minerva et Sibilla devaient initialement être désarmées en 2012 mais, compte tenu des contraintes opérationnelles de la flotte italienne, et notamment des importants moyens mobilisés pour faire face à l’afflux de migrants en Méditerranée, elles avaient été temporairement maintenues. Un besoin devenu mois évident après la livraison de nouveaux moyens à la Guardia Costiera, à commencer par les patrouilleurs hauturiers Luigi Dattilo et Ubaldo Diciotti, ainsi que le renforcement des moyens européens alloués à l’opération Triton.

 

Corvettes du type Minerva (© : MARINA MILITARE)

Corvettes du type Minerva (© : MARINA MILITARE) 

 

Les quatre autres corvettes du type Minerva (Sfinge, Draide, Fenice et Chimera) doivent être retirées du service d’ici la fin de la décennie. Les bâtiments de ce type seront remplacés entre 2021 et 2025 par six frégates de 129 mètre du type PPA.

Construites par le chantier Fincantieri de Muggiano et mises en service entre 1987 et 1991, ces corvettes mesurent 86.6 mètres de long et présentent un déplacement de 1285 tonnes en charge. Capables d’atteindre la vitesse de 25 nœuds, elles sont armées par un équipage de 120 marins. Leur armement comprend une tourelle de 76mm, deux canons de 25mm et des mitrailleuses. Initialement, les bâtiments étaient tous dotés d’un système surface-air Albatros et de six tubes lance-torpilles, mais ces équipements ont été débarqués à partir de 2003, sauf sur les Driade, Chimera et Fenice. 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien Marine Italienne | Toute l'actualité de la Marina Militare