Défense
Littoral Combat Ship: Le futur selon l'US Navy

Actualité

Littoral Combat Ship: Le futur selon l'US Navy

Défense

Les travaux se poursuivent sur l'USS Freedom, première frégate de la famille des LCS (Littoral Combat Ship). La quille de ce navire à coque semi-planante a été posée en juin, aux chantiers Marinette Marine, dans le Wisconsin. Longue de 115 mètres pour un déplacement de moins de 2700 tonnes, cette frégate furtive se distinguera par une vitesse impressionnante. Grâce à une propulsion combinée diesel/turbine à gaz, la LCS 1 est donnée pour filer 45 noeuds en charge maximale et 60 noeuds en configuration légère. Pour celà, elle est dotée d'un "water jet" orientable à 360 degrés.
Imaginé par Lockheed Martin, le Freedom pourra recevoir facilement des équipements et armements supplémentaires suivant les types de mission. Les conteneurs correspondants pourront être installés en 24 heures. La version de base comprendra une tourelle de 56 mm, un système anti-aérien RAM et deux hélicoptères Sea Hawk. Pouvant opérer seules ou avec une task force, les LCS disposeront d'un système d'information en réseau permettant les échanges de données tactiques avec d'autres appareils et navires d'une force navale. Le système de combat sera du type COMBATSS-21 de Lockheed et la surveillance surface/air sera assurée par le radar TRS-3D d'EADS. Armés par une cinquantaine d'homme en configuration d'attaque, ces navires auront une autonomie de trois semaines en provision et pourront franchir 4300 nautiques à 20 noeuds. l'USS Freedom sera lancé fin 2005 pour une admission au service actif (ASA) en 2007. Le second navire de ce type sera livré en 2008

Mise en concurrence avec une deuxième classe de navires

Pour le programme LCS, Lockheed Martin et General Dynamics/Austal ont concurru avec un projet différent. En mai 2004, le département américain de la défense avait annoncé qu'il passerait un contrat pour deux prototypes avec chacune des deux équipes. Si le navire de LM est le premier à être construit, les contrats pour les deux premières frégates de GD doivent être signés en 2006 et 2007 pour une ASA un an plus tard. Ces dernieres se distinguent par des formes furtives encore plus poussées, les faisant ressembler aux futurs DD(X). Elles seront un peu plus longues (128 mètres) et dotées d'une coque trimaran en aluminium.
Une fois les deux types de navires pris en compte et testés par l'US Navy, le département de la défense départagera les projets de Lockheed Martin et General Dynamics. Le marché, pour cette nouvelle famille de navires destinés à maîtriser les zones côtières, est estimé à une soixantaine d'unités.

US Navy / USCG