Offshore
Lloyd Werft transforme un semi-submersible en navire de support offshore

Actualité

Lloyd Werft transforme un semi-submersible en navire de support offshore

Offshore

Lloyd Werft achève la refonte de l'ex-Combi Dock IV, rebaptisé OIG Giant II. Livré en 2010 par le même chantier allemand à la compagnie germano-danoise Combi Lift, ce navire semi-submersible a retrouvé 18 mois plus tard Bremerhaven afin de subir d'importantes modifications. De transporteur de charges lourdes, il devient unité de support aux travaux offshores. Commencé début août, le chantier prévoit notamment l'ajout d'une plateforme hélicoptère à la proue, ainsi que la mise en place d'un système de positionnement dynamique DP2. La puissance du propulseur d'étrave est portée à 1800 kW, alors que sont installés deux propulseurs rétractables de 1750 kW, deux propulseurs azimutaux de 2000 kW et six nouveaux générateurs. Le navire, long de 180 mètres pour une largeur de 25.4 mètres voit la capacité des deux grues principales est portée à 350 tonnes avec la possibilité de descendre à 2500 mètres de profondeur des modules de 300 tonnes, alors que la coque a été percée afin de disposer d'un bassin (« moon pool ») de 7.4 mètres par 7.8 mètres pour les travaux offshores. Imposante, la surface de pont, soit 7000 m², peut servir au stockage de matériel et d'équipements, comme des systèmes d'ancrage.
Lloyd Werft a, par ailleurs, mis en place derrière la superstructure abritant la passerelle un nouveau module de 21 mètres de haut, 18 mètres de large et 13 mètres de profondeur. Ce module contient des cabines, des espaces de loisir, une cuisine et une station d'épuration, l'ensemble permettant de faire vivre 86 personnes.



L'OIG I, ex-Combi Dock II, a déjà été refondu  (© : OIG)
L'OIG I, ex-Combi Dock II, a déjà été refondu (© : OIG)

Le nouveau OIG Giant II, propriété du groupe allemand Harren & Partner (qui a créé en 2000 Combi Lift au travers d'une joint venture avec J. Poulsen Shipping) sera exploité par sa nouvelle filiale Offshore Installation Group. On notera qu'OIG exploite déjà un sistership de l'ex-Combi Dock IV, qui fait partie d'une série de quatre navires livrés par Lloyd Werft entre 2007 et 2010. Il s'agit de l'ex-Combi Dock II, devenu en août 2008 le Blue Giant, un navire de soutien aux opérations de forage pétrolier dans le golfe du Mexique. Il est désormais exploité par Offshore Installation Group sous le nom d'OIG Giant I.

Lloyd-Werft