Energies Marines

Fil info

LM Wind Power: une campagne de recrutement de 300 personnes à Cherbourg

Energies Marines

Cherbourg, Mardi 16 Mars 2021: GE Renewable Energy a annoncé aujourd'hui son plan de recrutement de 300 employés pour son site de fabrication de pales d'éoliennes LM Wind Power à Cherbourg, en France, pour l’année 2021. Chaque nouvel employé suivra un programme de formation intensive au « Centre d'excellence » de l'usine pour apprendre les processus de fabrication de pales d'éoliennes. L'effectif de production accru permettra à LM Wind Power de répondre à la demande du marché de l’éolien en mer.

Ouverte il y a presque trois ans en avril 2018, l'usine compte aujourd'hui plus de 450 employés, dont 34% de femmes. L'installation est devenue le premier site de fabrication de pales d'éoliennes en France.

L’usine a produit la première pale d’éolienne en mer à dépasser 100 mètres, longue de 107 mètres, dédiée à l'éolienne en mer Haliade-X de GE. Un deuxième moule de fabrication de la pale de 107 mètres est en cours d’installation au sein de l’usine.

Florence Martinez Flores, la directrice des ressources humaines du site, explique : « L’arrivée du second moule au sein de l’usine marque une montée en puissance de l’activité pour LM Wind Power à Cherbourg, et nous sommes heureux de pouvoir accueillir une large vague de nouveaux employés, nous permettant de participer au développement social et économique de la région, de créer plus d'emplois dans la communauté environnante, mais aussi d'apporter de nouvelles compétences sur le bassin. »

L'équipe de Cherbourg cherche principalement à augmenter ses effectifs de production, avec des postes ouverts à tous les profils et à tous les horizons. Chaque nouvel employé sera formé à la fabrication de pales d'éoliennes grâce au programme de formation du « Centre d'excellence » de LM Wind Power - un cursus théorique et pratique, qui développera les connaissances et compétences techniques requises pour produire des pales d'éoliennes de haute qualité. Le site recherchera également des contrôleurs qualité, des superviseurs de production et des techniciens de maintenance.

À la suite de la formation, les salariés préparent un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie Équipier Autonome de Production, qualification reconnue dans l’industrie française.

Communiqué de GE