Défense
L'observation spatiale, nouveau bras armé de la sécurité maritime

Reportage

L'observation spatiale, nouveau bras armé de la sécurité maritime

Défense

Depuis quelques années, le recours aux satellites est de plus en plus fréquent à des fins de sécurité maritime. Complémentaire des moyens aériens et navals, l’observation spatiale, par sa capacité de couverture d’une vaste zone et sa discrétion, se révèle très utile pour détecter des anomalies et débusquer différentes cibles, comme des trafiquants de drogue. « Pour être efficace, le satellite s’intègre dans un dispositif qui doit comprendre, dans la zone visée, des navires et des aéronefs, à même de relocaliser, d’identifier et d’intercepter une cible potentielle. Le satellite, s'appuyant sur un niveau de résolution de plus en plus fin (voir images ci-dessous), va travailler en avance de phase. L’intérêt est de pouvoir couvrir une vaste zone, depuis l’espace, et si des pistes dignes d’intérêt sont découvertes, on peut, alors, envoyer sur place un bateau ou un avion », explique Olivier Pronier, responsable des produits Oceanway chez Astrium.

 

Sécurité maritime Astrium