Pêche

Fil info

Localisation de l'épave du chalutier Le Défi au large de Port-en-Bessin

Pêche

Le dimanche 29 Octobre 2017, vers 20h00, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est alertée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg (50) d'un tir de fusées de détresse par le chalutier Le Défi, avec trois personnes à son bord, battant pavillon français à quatre nautiques au Nord-est de Port-en-Bessin (14).

Un important dispositif de recherche par moyens nautiques et aériens est alors mis en œuvre sous la coordination du CROSS Jobourg : patrouilleur des Affaires maritimes Thémis, hélicoptère Caïman de la marine nationale stationné à Maupertus avec une équipe médicale à son bord et le canot SNS091 "'Sainte Anne des Flots" de la Station SNSM de Ouistreham (14). Deux marins en état d’hypothermie sont récupérés par le patrouilleur Thémis tandis que les opérations de recherche se poursuivent pour retrouver le troisième marin.

Le lundi 30 octobre 2017, le corps d'un homme sans vie est repéré par l'hélicoptère Caïman de la Marine nationale. Des investigations médico-légales devront confirmer s'il s'agit bien du troisième marin recherché. Le parquet de Caen est chargé de l’enquête.

Une enquête a été ouverte du chef d’homicide involontaire afin de déterminer les circonstances du naufrage et a été confiée par le parquet de Caen à la gendarmerie maritime afin de rechercher d’éventuelles responsabilités pénales.

L’enquête a révélé que le corps de l’homme retrouvé le lundi 30 octobre est bien celui du troisième marin disparu.

Mardi 07 novembre 2017, la préfecture maritime de la Manche et mer du Nord a mis en demeure l’armateur de faire procéder au renflouement de l’épave.

Jeudi 09 novembre 2017, les recherches effectuées sur zone par le Groupe des Plongeurs Démineurs de la Marine nationale ont permis de localiser l’épave du chalutier Le Défi à 3 milles marins (5,5 km) au nord de Port-en-Bessin, à 24 mètres de profondeur.

Vendredi 10 novembre 2017, compte tenu de l’état d’avancement de l’enquête qui se poursuit, le parquet de Caen se dessaisit au profit du parquet du tribunal maritime du Havre.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 10/11/17