Défense
Loi de programmation militaire : Projet présenté début octobre

Actualité

Loi de programmation militaire : Projet présenté début octobre

Défense

Le projet de loi relatif à la prochaine loi de programmation militaire devrait être présenté début octobre en conseil des ministres. Le texte passera ensuite devant l'Assemblée nationale et le Sénat, son examen devant durer plusieurs mois. L'actuelle charge de travail du parlement ne facilite d'ailleurs pas le passage du projet aux palais Bourbon et du Luxembourg.
Le texte présentera les arbitrages réalisés après la publication du Livre Blanc sur la Défense. Suppression de certains équipements, étalements ou reports de programmes... Les négociations se poursuivent entre les industriels et l'Etat, bien que la plupart des choix semblent aujourd'hui arrêtés ou en passe de l'être.
Concernant les équipements navals, les discussions portent essentiellement sur le rythme de production des frégates européennes multi-missions et des sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda, ainsi que des armements associés. Les premières, dont le nombre sera probablement réduit de 17 à 11, devraient être livrées au rythme d'une unité tous les 10 ou 11 mois (à compter de la troisième), contre une cadence d'une unité tous les 7 mois suivant le planning initial. Le nombre de SNA de nouvelle génération resterait inchangé, à savoir six unités. Le rythme de livraison serait légèrement ralenti, mais devrait se trouver sous la barre des 30 mois entre deux bateaux (contre 24 prévus dans le contrat initial). Compte tenu du vieillissement des actuels SNA, le programme ne peut, en effet, être trop étalé dans le temps.
DCNS, chargé de la réalisation de ces bâtiments, compte beaucoup sur les contrats à l'exportation pour compenser la diminution et le ralentissement des programmes destinés à la Marine nationale.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française