Défense
Londres dépêche un sous-marin aux Malouines

Actualité

Londres dépêche un sous-marin aux Malouines

Défense

Après le destroyer lance-missiles HMS Dauntless, le dernier né de la flotte de surface britannique, Londres a décidé d'envoyer aux Malouines (appelées Falklands en Grande-Bretagne) un sous-marin nucléaire d'attaque du type Trafalgar. Il s'agit, selon la presse anglaise, « de protéger les îles Falkland contre toute menace d'action militaire argentine », au moment où la Grande-Bretagne et l'Argentine s'apprête à commémorer le trentième anniversaire de la guerre des Malouines, qui débuta en avril 1982. Le Daily Mail prédit que ce déploiement de force, décidé par le premier ministre David Cameron, va « certainement rendre furieux le gouvernement argentin et conduire à une nouvelle détérioration des relations, déjà très agitées, entre Londres et Buenos Aires ». Il faut dire que la sous-marinade britannique a laissé un souvenir très amer à l'Argentine, le HMS Conqueror ayant coulé le 2 mai 1982 le croiseur Belgrano, faisant 323 morts parmi l'équipage. Cette attaque avait provoqué le retrait de la flotte argentine, à commencer par le porte-avions Veinticinco de Mayo, qui resta ensuite cloué au port, de peur qu'il soit torpillé.
Pour mémoire, les SNA du type Trafalgar sont de grands bâtiments à propulsion nucléaire longs de 85.4 mètres et affichant un déplacement de 5200 tonnes en plongée. Capable de dépasser la vitesse de 30 noeuds en immersion, ils disposent d'un armement conventionnel constitué de torpilles lourdes, mais aussi de missiles de croisière Tomahawk, capables d'atteindre une cible terrestre située à plus de 1000 kilomètres. En tout, les Trafalgar peuvent embarquer jusqu'à 25 armes.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques