Offshore
L'OPEP ferme le robinet mais le pétrole continue de baisser

Actualité

L'OPEP ferme le robinet mais le pétrole continue de baisser

Offshore

Réunie hier à Oran, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a décidé de réduire sa production de pétrole afin de stopper la baisse du prix du baril. A compter du premier janvier, la production quotidienne sera réduite de 2.2 millions de barils. Malgré ces mesures, hier soir, l'or noir continuait son plongeon à la bourse de New York. En cours de séance, le «Light sweet crude» est passé sous la barre des 40 dollars le baril (39.94 dollars), avant de remonter légèrement. Il s'agit de son plus bas niveau depuis juillet 2004 et d'une chute d'environ 100 dollars le baril depuis juillet dernier. La cause de ce nouveau plongeon aux Etats-Unis est la publication hebdomadaire des stocks américains d'hydrocarbures et produits raffinés. Qu'il s'agisse de brut, d'essence, de gasoil ou de fioul de chauffage, les stocks sont bien plus importants que les analystes ne l'avaient prévu. Les stocks atteignent 321.3 millions de barils, soit 500.000 de plus en une semaine. Or, les analystes ne tablaient que sur une hausse de 100.000 barils.