Marine Marchande
Lorelay : profonde transformation d’un vraquier polyvalent
ABONNÉS

Actualité

Lorelay : profonde transformation d’un vraquier polyvalent

Marine Marchande

En 1974, le chantier allemand Flender Werft AG établi à Luebeck/Siems livrait à l’armement Bolten le second de deux navires assez particuliers. Il s’agissait du Natalie Bolten, un vraquier à six cales doté de deux portelones sur tribord afin d’embarquer des automobiles. Il pouvait de ce fait transporter simultanément du vrac en fond de cales puis des voitures au dessus des panneaux du faux-pont. Avec des superstructures placées tout à l’arrière, le Natalie Bolten avait un port en lourd de 18748 tonnes. Long de 211 mètres et large de 25,86 pour un tirant d’eau de 9,60 mètres, le vraquier polyvalent allait naviguer sur toutes les mers du monde jusqu’en janvier 1986, aux côtés de l’Erika Bolten son sister-ship. Sa propulsion était alors assurée par un diesel 2 temps GMT – Grandi