Divers

Fil info

Lorient a accueilli les Journées de la médecine maritime

Vendredi 12 et samedi 13 mai Lorient La Base est devenue la capitale mondiale de la médecine en mer pendant les Journées de la Médecine Maritime organisées par la Société Française de Médecine Maritime à la Cité de la Voile Eric Tabarly,  en partenariat avec Lorient Grand Large. 

Durant ces deux journées, les spécialistes de l’IMHA (International Maritime Health Association) et de World Sailing, la fédération internationale de voile, ont pu, lors d’un atelier, faire le point sur les avancées dans le domaine depuis leur dernière réunion de Barcelone, ainsi que travailler sur les dotations médicales, les pharmacies de bord, dans le domaine de la course au large.

Lorient avait été retenue comme une évidence pour ces journées : épicentre de la Sailing Valley qui rassemble 80% des compétences techniques et sportives de la course au large en France, Lorient a désormais une place incontournable au niveau international, comme le souligne un des médecins, également navigateur de grand talent, il compte 6 participations à la Whitbread/Volvo Ocean Race, le suédois Roger Nilson : « Je suis venu en 2004 à Lorient. J’étais le navigateur de Bruno Peyron sur Orange 2 lors du record autour du monde sur le Trophée Jules Verne. Il n’y a avait pas encore grand-chose sur le site de la base de sous-marins. Mais ce que Lorient a désormais accompli n’existe nulle part ailleurs dans le monde. Vous êtes le premier pôle mondial de course au large. C’est fantastique.»

Parallèlement à cet atelier,  des conférences ont réuni dans l’auditorium de la Cité de la Voile Eric Tabarly une centaine de spécialistes de la santé. Les sujets traités portaient sur les problématiques médicales dans la plongée, la course au large et la plaisance. Ce dernier sujet était ouvert au grand public, tout comme la présentation de l’expédition « la Voie du Pôle » par les lorientais Pierre-Yves Moreau et Benoît Lequin accompagnés de leur partenaire Sébastien Roubinet. Le but de leur expédition est d’être les premiers à rejoindre le pôle nord à la voile en juin 2018 sur un catamaran de 5 m. L’après-midi s’est conclu par un retour vers le passé au travers d’une présentation passionnante sur les leçons à tirer de l'odyssée de l'Endurance d'Ernest Shackelton,  entre 1914 et 1917,  et de ses 28 marins qui ont survécu pendant 22 mois dans des conditions climatiques extrêmes ainsi que par un exposé sur la médecine navale au XVIIIe siècle.

Dans le domaine de la course au large et de la voile sportive, le Docteur Charland, du Centre Médico Sportif du CHBS (Centre Hospitalier de Bretagne Sud) et du Centre Mutualiste de Rééducation de Kerpape, a traité les accidents à haute cinétique, typiques des traumatologies rencontrées sur les bateaux à foils, sujet on ne peut plus d’actualité.

Enfin, François Gabart , skipper du trimaran ultime Macif, vainqueur du Vendée Globe 2012, était venu assister et apporter son expérience, de marin, lors de la restitution des travaux de sa sœur le docteur Cécile Gabard, portant sur les pathologies rencontrées en course au large.

Lorient Grand Large était partenaire de ces journées : « Nous sommes particulièrement sensibles au sujet à double titre : premièrement en tant que centre d’entrainement de skippers au large, dont certains très jeunes. Il est donc important qu’ils soient capables, en face de soucis médicaux, d’avoir les bons réflexes et qu’ils soient en liaison avec des professionnels de santé formés. Deuxièmement nous sommes organisateurs d’événements, et il est donc de notre responsabilité de soutenir toutes les actions visant à faire progresser la sécurité et la prise en charge des marins en cas de petits ou gros pépins.», indique Christophe Baudry , Directeur de Lorient Grand Large, « c’est le sens de notre partenariat. Et en plus à Lorient nous avons toutes des compétences médicales dans le domaine. »

Communiqué de Lorient Grand Large, 13/05/17