Défense
Lorient : Christine Lagarde a failli baptiser L'Adroit

Actualité

Lorient : Christine Lagarde a failli baptiser L'Adroit

Défense

C'est aujourd'hui, sur le site DCNS de Lorient, que le premier patrouilleur hauturier (Offshore Patrol Vessel - OPV) de la famille Gowind est inauguré. Le bâtiment devait être baptisé L'Adroit par Christine Lagarde. Mais, à la dernière minute, la ministre de l'Economie et des Finances a annulé son déplacement. Afin de promouvoir sa nouvelle gamme d'OPV et de corvettes Gowind, DCNS a réalisé, pour la première fois, sur fonds propre, un prototype. Ce bâtiment a pour vocation d'être éprouvé à la mer et, ainsi, démontrer ses capacités dans des conditions réelles d'utilisation pour séduire des acquéreurs potentiels. Pour cela, DCNS met L'Adroit à la disposition de la Marine nationale durant trois ans. Pendant cette période, les militaires français pourront utiliser ce patrouilleur, qui sera basé à Toulon, pour des missions opérationnelles. Et, dès début 2012, l'OPV réalisera une tournée internationale avec plusieurs démonstrations au profit d'éventuels futurs clients. Ce navire sera donc bien une vitrine flottante et c'est la raison pour laquelle plusieurs industriels (*) ont fourni gratuitement des équipements (radar, système de veille et d'identification, communications, système d'aide à l'appontage, drone...) Pour DCNS, le marché visé est à l'export, mais aussi sur le plan national. La marine française doit, en effet, renouveler ses patrouilleurs et, au début de la prochaine décennie, ses frégates de surveillance. En tout, 18 nouvelles unités de type OPV sont souhaitées.
Long de 87 mètres pour un déplacement de 1450 tonnes en charge, L'Adroit sera armé par un équipage de 30 personnes et pourra accueillir 29 passagers. Il dispose d'une plateforme pour un hélicoptère de 10 tonnes et un abri pour une machine de 5 tonnes. Il mettra notamment en oeuvre le drone Camcopter S-100 de Schiebel et disposera, à l'arrière, d'un système de mise à l'eau rapide pour deux embarcations de type commando. L'armement, léger, sera composé d'un canon de 20mm et de mitrailleuses de 12.7mm (Malheureusement, la pièce située à l'avant serait manuelle et non télé-opérée, comme prévu initialement).
______________________________________________

(*) Terma (radar Scanter) Thales (systèmes d'ALerte et de TEnue de Situation de SurfacE : Altesse, et Vigile LW), de Thémys (intégration d'équipements COTS aux besoins militaires), Schiebel (drone aérien Camcopter S-100), Flir Systems (système optronique gyrostabilisé FLIR TALON), Lacroix Defense & Security (lance-leurres SYLENA), LinkSrechts (système d'aide à l'appontage) ou encore CAMKA (système permettant de mener des opérations à distance - maintenance, télémédecine, actions de police judiciaire..) La société Marc SA a, de son côté, fourni les échafaudages permettant l'accès en hauteur à toutes zones de travail.

L'Adroit, achèvement à flot (© : DCNS)
L'Adroit, achèvement à flot (© : DCNS)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense