Divers
Lorient accueille la seconde édition de Navexpo

Événements

Lorient accueille la seconde édition de Navexpo

Divers

La seconde édition du salon maritime à flot Navexpo International, qui en plus des activités civiles s’ouvre cette année à l’action de l’Etat en mer, débute le mercredi 10 mai à Lorient. Pendant trois jours, au pied de l’ancienne base sous-marine de Keroman, une centaine d’exposants et des milliers de professionnels sont attendus. « Nous avions accueilli 3000 visiteurs pour la première édition l’an dernier et nous sommes quasi-persuadés, quand on regarde les pré-enregistrements, que la fréquentation va augmenter. C’est pour nous la preuve que ce salon s’inscrit dans le paysage maritime », se félicite Gildas Bernard, organisateur de l’évènement. Celui-ci a non seulement vocation à rayonner sur le marché tricolore, mais également à l’international.  De ce point de vue, si le salon demeurera encore majoritairement « français », son ouverture au-delà des frontières semble se confirmer : « Navexpo est encore jeune, cela prend du temps de s’internationaliser mais nous sommes confiants. Le marché français constitue notamment un socle qui intéresse les exposants et visiteurs étrangers et Lorient est au cœur d’une région très dynamique d’un point de vue naval et maritime. Dans les inscriptions, nous voyons des gens venant d’autres pays, comme l’Espagne, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Nigéria et la Turquie, et nous espérons aussi des visiteurs provenant d’Europe du nord ».

 

Gildas Bernard (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Gildas Bernard (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Ouverture au monde de la sécurité et de la sûreté

En plus des secteurs de la pêche, du transport, de la servitude portuaire, de l’offshore (Oil&Gas et énergies marines renouvelables), ainsi que des travaux sous-marins et maritimes, Navexpo s’ouvre cette année, et cela de manière pérenne, au monde de la sécurité et de la sûreté : police, surveillance, sauvetage, lutte anti-pollution, lutte incendie, contre-terrorisme… « C’est un nouveau focus comprenant en particulier les missions liées à l’action de l’Etat en mer et pour lequel nous avons noué un partenariat avec l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, ndlr), qui sera présent et proposera le 11 mai une conférence sur les enjeux de défense et de sécurité en mer. Cette ouverture attire différents exposants qui viennent proposer leurs produits et services, ce qui va nous permettre d’accueillir de nombreuses administrations et donneurs d’ordres ».

 

Le pavillon des exposants à Navexpo 2016 (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Le pavillon des exposants à Navexpo 2016 (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Focus sur l’innovation

Toutes filières confondues, Navexpo réunira entre autres une quinzaine de chantiers et architectes navals, ainsi que des dizaines d'équipementiers. L’accent est également mis, pour cette nouvelle édition, sur l’innovation, avec notamment le concours du CEA Tech. Les visiteurs pourront découvrir une showroom de démonstrateurs technologiques dans les domaines de l’Energie (hydrogène, mini-batteries et panneaux solaires), de l’Usine du futur avec le développement de la réalité virtuelle et augmentée et des contrôles non destructifs, ou encore de la communication (accès haut débit en mer par les communications hertziennes, transmission de données LIFI par la lumière). Le CEA Tech présentera également les développements conduits sur Energy Observer et proposera le 10 mai une conférence sur les innovations technologiques de demain dans les secteurs navals et maritimes. On notera que des visites des installations portuaires de Lorient et de la zone de réparation navale autour du slipway de Keroman sont également organisées.

 

L'EIH Jules (© MARINE NATIONALE)

L'EIH Jules (© MARINE NATIONALE)

Les bateaux à flot au cœur de l’exposition

Et puis bien sûr, au-delà des stands et conférences, le grand intérêt de Navexpo, unique salon professionnel à flot en France, est de pouvoir découvrir des bateaux. Seront notamment présents, cette année, le Milo, remorqueur multifonctions du groupe Lamanage Huchet Desmart (LHD), un tout nouveau fileyeur-caseyeur de 12 mètres conçu par Pantocarène, un Pixsea 800 flambant neuf du chantier Bord à Bord destiné à une entreprise de travaux sous-marins de Mayotte, une embarcation Pioner réalisée par Etelium, ou encore le nouveau navire d’instruction à l’hélitreuillage (EIH) livré l’an dernier par Gléhen à la Marine nationale. Celle-ci effectuera d’ailleurs une démonstration de sauvetage avec ce bateau dans le port de Lorient. S’y ajouteront différents types d’embarcations, comme un drone de surface développé par DNG et les kayaks pour commandos commercialisés par Nautiraid.

 

 

A noter que Mer et Marine, partenaire de Navexpo, sera présent. Vous pourrez nous retrouver au stand A7, situé à droite à l'entrée du salon. 

- Plus d'informations sur le site de Navexpo International