Formation et Emploi

Fil info

Lorient : La filière pêche cherche des bras

Formation et Emploi

La filière pêche cherche des bras ; à Lorient, le port se retrousse les manches

Alors que cette semaine tous les regards se portent sur les métiers de la mer, pour attirer vers les métiers du port, la SEM Lorient-Keroman qui gère et exploite les installations des pôles halieutique et de réparation navale a invité les acteurs portuaires à se réunir à l'occasion d'un point presse ce jeudi 14 mars. Représentants du CDPMEM, Comité départemental des pêches maritimes et élevages marins du Morbihan, de l'Abapp, Association bretonne des acheteurs de produits de la pêche, OPAM- Organisation des Premiers acheteurs du Morbihan et de Bretagne, et les poissonniers de Bretagne et de l'IPL, Interprofession du port de Lorient sont venus accompagnés de professionnels, témoigner de la richesse de métiers souvent méconnus et d'initiatives destinées à favoriser le recrutement et la formation. Tous seront aussi présents au rendez-vous de l'emploi maritime, le salon Pro&Mer, dont Lorient Agglomération est partenaire, mardi 19 mars au Palais des Congrès de Lorient, pour y promouvoir leurs métiers et recruter leurs futurs collaborateurs.

Un port et des besoins en recrutement pour chacun des maillons de la filière

Avec la Croissance bleue, on estime que les emplois dans les métiers de la mer vont doubler d'ici à 2030 pour atteindre le million en France. Dans le pays de Lorient, cela avoisine les 13 000 emplois en 2018. Dans cette économie maritime, le port de pêche de Lorient-Keroman est l'un des moteurs du développement économique et social du territoire qui représente 3 000 emplois et fédère plus de 270 entreprises. Pêcheurs, opérateurs de criée, fileteuse, techniciens dans la réparation navale, la filière offre de nombreuses opportunités d'emploi mais peine à recruter.

Port de Lorient