Histoire Navale
Lorient : Le sous-marin Flore franchit le cap des 100.000 visiteurs

Actualité

Lorient : Le sous-marin Flore franchit le cap des 100.000 visiteurs

Histoire Navale

Un an et demi après son ouverture au public, la Flore, transformée en musée à la base sous-marine de Keroman, à Lorient, a franchi fin octobre le cap des 100.000 visiteurs. Un véritable succès puisque les responsables du sous-marin tablaient sur 45.000 visiteurs par an. Il convient toutefois de rester prudent, les nouveaux musées ayant tendance à bénéficier d'une forte croissance à leur démarrage, puis d'un tassement de leur fréquentation. Ce fut par exemple le cas de l'ancien croiseur Colbert, à Bordeaux, qui n'a finalement pas attiré suffisamment de visiteurs pour rester ouvert au public. Et le Colbert a finalement fermé ses portes en 2007, 14 ans après son arrivée à Bordeaux, pour rejoindre Brest en vue d'être démantelé. D'autres musées navals, il est vrai moins importants et donc moins coûteux, tirent en revanche leur épingle du jeu, comme l'escorteur d'escadre Maillé Brézé, implanté à Nantes depuis 1988 et dont la fréquentation est stable. Les sous-marins, qui font toujours l'objet d'une certaine fascination de la part du grand public, suscitent toujours beaucoup d'intérêt, comme l'Argonaute à Paris (La Villette), l'Espadon à Saint-Nazaire et Le Redoutable à Cherbourg. Il n'y a donc pas de raison que la Flore ne bénéficie pas de l'attrait pour les mystérieux bateaux travaillant cachés sous les mers. D'autant que le musée lorientais, développé avec l'association Musée de l'Escadrille des Sous-Marins de l'Atlantique (MESMAT), qui comprend d'anciens sous-mariniers, est une belle réussite.

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Un musée très réussi

Installé au milieu de l'ancienne base sous-marine, énorme structure édifiée pendant la guerre par les Allemands et utilisée par la Marine nationale jusque dans les années 90, la Flore permet de mieux apprécier cet étonnant site. Avant d'accéder au sous-marin, les visiteurs passent d'abord dans un musée installé dans l'une des alvéoles de la base. On y découvre l'histoire de Lorient, ainsi que celle des sous-marins, à la fois sur des aspects techniques et opérationnels, au travers notamment d'une très réussie scénographie. Puis c'est l'arrivée au pied de la Flore et la découverte du bâtiment, un espace confiné où vivaient et travaillaient une cinquantaine de marins. Une visite très intelligemment guidée grâce aux commentaires d'anciens membres d'équipage, qui détaillent les différents compartiments et livrent d'intéressantes anecdotes, rendant le parcours très vivant.
Du type Daphné, la Flore a été lancée à Cherbourg en 1960 et est entrée en service quatre ans plus tard. Long de 57.7 mètres pour un déplacement d'environ 1000 tonnes en plongée, le bâtiment était équipé de 12 tubes lance-torpilles et pouvait atteindre la vitesse de 16 noeuds en immersion. Désarmé en 1989 et installé sur le slipway de la base de Keroman en 1995, le sous-marin a été ouvert au public le 1er mai 2010.

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Flore  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Flore (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Marine nationale