Marine Marchande
Lorient : Toujours à quai, le Beluga Houston change d'armateur

Actualité

Lorient : Toujours à quai, le Beluga Houston change d'armateur

Marine Marchande

C'est peut-être la fin de l'attente pour le Beluga Houston et ses 19 marins, bloqués au quai de Kergroise à Lorient. Le navire a été saisi le 7 avril en raison de près de 500.000 dollars de soutes impayés par son armateur, Beluga Shipping. Après avoir occupé tous les postes à quai du port lorientais, il est amarré depuis quelques jours à l'appontement pétrolier et est en train d'être repeint. Si le nom de Beluga Houston est toujours inscrit au tableau arrière, le nom de Beluga a disparu du bordé. Sans doute une des conséquences de la reprise d'une partie des actifs du groupe allemand Beluga par une nouvelle société, Hansa Heavy Lift Shipping. Celle-ci reprendrait une partie des navires de transport de colis lourds de la flotte de Beluga, 10 P Class (capacité de levage entre 800 et 1400 tonnes) et 5 F Class (capacité de 400 tonnes). La nouvelle société va se consacrer aux colis lourd, au project cargo ainsi qu'au transport d'acier. Elle prévoit l'achat de huit navires d'ici la fin de l'année. Pour mémoire, le groupe hambourgeois Beluga Shipping a vu la plupart de ses filiales déposer le bilan, notamment après que de présumées fraudes financières attribuées à son ancien patron Niels Stolberg aient été découvertes par Oaktree, l'actionnaire majoritaire récemment entré au capital de la compagnie. La radio allemande Radio Bremen indique que Oaktree pourrait demander 131 millions d'euros de dommages et intérêts à Niels Stolberg qui, selon la loi allemande, pourrait devoir les rendre sur ses fonds propres.

Port de Lorient